Uncategorized

Comment réussir l’analyse de La Princesse de Clèves au bac avec le petit littéraire ?

Écrite par Mme de La Fayette en 1678, La Princesse de Clèves constitue le premier roman psychologique et moderne. Ce livre paru pour la première fois au XVIIe siècle se démarque des autres par son récit court et implémenté autour d’une intrigue unique. L’un des extraits de ce livre constitue souvent un sujet de commentaire composé au baccalauréat. Il convient donc de connaître certaines informations pour réussir son épreuve.

Que retenir sur la bibliographie de l’auteur ?

Le roman de la princesse de clèves analyse la vie d’une jeune femme qui se retrouva entre le désir et le devoir. Ce roman constitue l’un des meilleurs ouvrages de Mme de La Fayette. Issu d’une famille de la petite noblesse, Mme de La Fayette (1634-1693) a pour vrai nom Marie-Madeleine Pioche de Vergne.

Elle animait un salon littéraire à Paris et s’entourait des hommes et femmes de lettres.

Mme de La Fayette a commencé sa vie littéraire avec la publication de sa nouvelle La Princesse de Montpensier en 1662. Elle poursuivit avec l’écriture de son précieux roman Zaïde sorti en 1670.

Ensuite vient le célèbre roman La Princesse de Clèves toujours paru sous son pseudonyme en 1678.

Comment mieux faire le résumé de La Princesse de Clèves ?

Le résumé de ce livre s’intéresse brièvement à sa compréhension, mais fait appel à certains détails. En effet, Mme de La Fayette choisit un cadre historique qui l’a précédé d’un siècle. L’histoire se déroule donc à partir du règne de Henry II jusqu’à la cour de François II (son successeur).

Introduite à la cour par sa mère, une jeune fille de 15 ans attira l’attention du prince de Clèves. Bien que cet amour ne soit pas réciproque, elle devra épouser son prétendant et devenir la princesse de Clèves. Quelque temps après son mariage, elle rencontra son véritable amour à l’occasion d’une fête de bal : le duc de Nemours.

Pour éviter de céder à cette pression amoureuse et rester fidèle à son mari, la princesse de Clèves décida de se retirer de la cour. Avant son départ, elle eut la peine d’avouer au prince qu’elle aimait un autre homme dont elle tut le nom. Le prince rempli d’une jalousie mourut de chagrin. La princesse refusa néanmoins de vivre son amour avec le duc de Nemours alors que cela était rendu possible après la mort de son mari.

Comment expliquer le rôle des principaux personnages du roman ?

Les personnages intervenant activement dans ce récit se révèlent au nombre de 3.

Madame de Chartres

La mère de la princesse de Clèves constitue le véritable guide de son enfant. Persuadée que les sentiments pour le prince de Clèves naîtront au fil du temps, elle conseilla à sa fille d’épouser celui-ci. L’abandon de sa fille et le refus de la revoir ont procuré le désespoir à celle-ci.

Le duc de Nemours

Le duc de Nemours apparaît comme un homme à la fois séduisant et convoité. Il nourrit un amour inconditionnel pour la princesse de Clèves. Ainsi, il devient l’antagoniste du prince de Clèves. Au sein de son entourage évolue le vidame de Chartres, qui se révèle être une inconstance masculine.

La princesse de Clèves ou Mlle de Chartres

La jeune fille de Chartes ne serait rien d’autre que la perfection incarnée. Sa beauté physique étoffée par une éducation vertueuse fait d’elle le personnage capable de séduire le prince de Clèves. Le dilemme auquel elle était confrontée constitue l’intrigue du roman.

Quelles sont les thématiques abordées dans ce livre ?

La cour, la passion amoureuse ainsi que la religion constituent les principaux thèmes abordés dans La Princesse de Clèves. Dans ce roman, vous pourrez comprendre que la Cour incarne un monde où règne l’apparence, la beauté et la dissimulation. Avec la passion amoureuse, Mme de La Fayette analyse les tourments de l’amour. Elle met la lumière sur les sentiments naissants notamment la jalousie et l’orgueil ainsi que les stratégies pour dissimuler l’amour. Quant à la religion, l’histoire révèle une mise à l’épreuve de la foi et des vertus de la jeune princesse de Clèves.

En définitive, la Princesse de Clèves a permis à Mme de La Fayette de trouver un lien entre individu, morale et société. Ce roman constitue également une manière pour l’auteur de faire des analyses novatrices pour l’époque.  

Comment télécharger  Epub?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page